Les assistants vocaux deviendront nos compagnons réguliers, comme cela s'est produit avec les smartphones. Alexa et consorts pourraient également être l'avenir des hôtels et des établissements d'hébergement. De plus en plus intelligents et performants, ils offrent des informations, des conseils et même de la compagnie.

Pas seulement la musique

De Google à Alexa, le marché des assistants vocaux est en constante évolution, avec une croissance de 187 % rien que sur les trois premiers mois de l'année. Selon Google, la demande atteindra huit milliards d'ici 2023.

L'utilisation domestique des assistants vocaux a encouragé leur adoption dans les environnements extérieurs également. Plus de cent assistants ont été installés au Cedars Sinai Center pour permettre aux patients de communiquer avec les infirmières en temps réel. À l' hôpital pour enfants de Boston, des assistants vocaux transmettent des informations logistiques, telles que les horaires des équipes ou le nombre de sièges vides dans le service. MSC Cruises utilise plutôt l'intelligence artificielle de Zoe, le concierge numérique à commande vocale. Il est capable de répondre à plus de 800 questions et de réserver des services spécifiques.

Mais c'est dans le domaine de l'hospitalité que la voix a le meilleur potentiel. La prestigieuse chaîne Marriott a déjà installé des assistants Alexa dans de nombreuses propriétés sélectionnées.

Une interface vocale, calibrée en fonction du public cible et des besoins de l'établissement, crée une expérience client unique. L'assistant devient un concierge 24h/24, auquel on peut s'adresser directement dans le confort de sa propre chambre. Service en chambre, demandes et communication : la voix n'implique pas de courbe d'apprentissage, il suffit de demander. Les haut-parleurs intelligents sont conçus pour reproduire le naturel d'une conversation avec un interlocuteur en direct.
Il est naturel pour les utilisateurs de dire "merci" ou "s'il vous plaît".


Chaque recommandation de Google ou d'Alexa est perçue comme celle d'un ami : un moyen pour les hôtels de faire de la vente croisée sans le caractère intrusif des brochures et des conseils non sollicités. Selon une étude de Capgemini, 49 % des voyageurs choisissent un hôtel précisément en fonction des solutions technologiques qu'il propose et 41 % sont toujours enthousiastes à l'idée de découvrir une nouvelle fonctionnalité dans leur hôtel préféré.

La plupart des fabricants ont ajouté un écran à leurs assistants vocaux pour offrir une expérience utilisateur encore plus immersive. Les enceintes intelligentes permettent également aux utilisateurs de passer et de recevoir des appels : Tim a déjà lancé son offre pour l'assistant vocal de Google.
L'avenir est dans la voix, où qu'elle se trouve.

Dans l'hôtel

Si un client utilise Google pour demander des informations ou le service en chambre, le personnel a plus de temps à consacrer aux interactions qui nécessitent plus d'empathie. Les assistants vocaux ajoutent immédiatement une touche de luxe à n'importe quelle chambre : le client se souviendra toujours de la différence entre un établissement doté d'un concierge vocal dans la chambre et d'autres établissements identiques. En outre, ils prennent en charge plusieurs langues et, avec les meubles compatibles, ils contrôlent les lumières, règlent la température et activent les accessoires dans la pièce.

Les assistants vocaux ont vraiment de quoi révolutionner le monde de l'hôtellerie : ils sont en constante évolution et il faut s'attendre à ce que Google et Alexa arrivent dans toutes les chambres d'hôtel dans les prochaines années.

Les assistants vocaux deviendront nos compagnons réguliers, comme cela s'est produit avec les smartphones.
Alexa et consorts pourraient également être l'avenir des hôtels et des établissements d'hébergement. De plus en plus intelligents et performants, ils offrent des informations, des conseils et même de la compagnie.

Pas seulement la musique

De Google à Alexa, le marché des assistants vocaux est en constante évolution, avec une croissance de 187 % rien que sur les trois premiers mois de l'année. Selon Google, la demande atteindra huit milliards d'ici 2023.

L'utilisation domestique des assistants vocaux a encouragé leur adoption dans les environnements extérieurs également. Plus de cent assistants ont été installés au Cedars Sinai Center pour permettre aux patients de communiquer avec les infirmières en temps réel. À l' hôpital pour enfants de Boston, des assistants vocaux transmettent des informations logistiques, telles que les horaires des équipes ou le nombre de sièges vides dans le service. MSC Cruises utilise plutôt l'intelligence artificielle de Zoe, le concierge numérique à commande vocale. Il est capable de répondre à plus de 800 questions et de réserver des services spécifiques.

Mais c'est dans le domaine de l'hospitalité que la voix a le meilleur potentiel.
La prestigieuse chaîne Marriott a déjà installé des assistants Alexa dans de nombreuses propriétés sélectionnées.

Une interface vocale, calibrée en fonction du public cible et des besoins de l'établissement, crée une expérience client unique. L'assistant devient un concierge 24h/24, auquel on peut s'adresser directement dans le confort de sa propre chambre. Service en chambre, demandes et communication : la voix n'implique pas de courbe d'apprentissage, il suffit de demander.
Les haut-parleurs intelligents sont conçus pour reproduire le naturel d'une conversation avec un interlocuteur en direct.
Il est naturel pour les utilisateurs de dire "merci" ou "s'il vous plaît".


Chaque recommandation de Google ou d'Alexa est perçue comme celle d'un ami : un moyen pour les hôtels de faire de la vente croisée sans le caractère intrusif des brochures et des conseils non sollicités. Selon une étude de Capgemini, 49 % des voyageurs choisissent un hôtel précisément en fonction des solutions technologiques qu'il propose et 41 % sont toujours enthousiastes à l'idée de découvrir une nouvelle fonctionnalité dans leur hôtel préféré. 

 

La plupart des fabricants ont ajouté un écran à leurs assistants vocaux pour offrir une expérience utilisateur encore plus immersive.
Les enceintes intelligentes permettent également aux utilisateurs de passer et de recevoir des appels : Tim a déjà lancé son offre pour l'assistant vocal de Google.

L'avenir est dans la voix, où qu'elle se trouve.

Dans l'hôtel 

Si un client utilise Google pour demander des informations ou le service en chambre, le personnel a plus de temps à consacrer aux interactions qui nécessitent plus d'empathie.
Les assistants vocaux ajoutent immédiatement une touche de luxe à n'importe quelle chambre : le client se souviendra toujours de la différence entre un établissement doté d'un concierge vocal dans la chambre et d'autres établissements identiques. En outre, ils prennent en charge plusieurs langues et, avec les meubles compatibles, ils contrôlent les lumières, règlent la température et activent les accessoires dans la pièce.

Les assistants vocaux ont vraiment de quoi révolutionner le monde de l'hôtellerie : ils sont en constante évolution et il faut s'attendre à ce que Google et Alexa arrivent dans toutes les chambres d'hôtel dans les prochaines années.

Les assistants vocaux deviendront nos compagnons réguliers, comme cela s'est produit avec les smartphones. Alexa et consorts pourraient également être l'avenir des hôtels et des établissements d'hébergement. De plus en plus intelligents et performants, ils offrent des informations, des conseils et même de la compagnie.

Pas seulement la musique

De Google à Alexa, le marché des assistants vocaux est en constante évolution, avec une croissance de 187 % rien que sur les trois premiers mois de l'année. Selon Google, la demande atteindra huit milliards d'ici 2023.

L'utilisation domestique des assistants vocaux a encouragé leur adoption dans les environnements extérieurs également. Plus de cent assistants ont été installés au Cedars Sinai Center pour permettre aux patients de communiquer avec les infirmières en temps réel.
À l' hôpital pour enfants de Boston, des assistants vocaux transmettent des informations logistiques, telles que les horaires des équipes ou le nombre de sièges vides dans le service.
MSC Cruises
utilise plutôt l'intelligence artificielle de Zoe, le concierge numérique à commande vocale. Il est capable de répondre à plus de 800 questions et de réserver des services spécifiques.

Mais c'est dans le domaine de l'hospitalité que la voix a le meilleur potentiel. La prestigieuse chaîne Marriott a déjà installé des assistants Alexa dans de nombreuses propriétés sélectionnées.

Une interface vocale, calibrée en fonction du public cible et des besoins de l'établissement, crée une expérience client unique. L'assistant devient un concierge 24h/24, auquel on peut s'adresser directement dans le confort de sa propre chambre. Service en chambre, demandes et communication : la voix n'implique pas de courbe d'apprentissage, il suffit de demander.
Les haut-parleurs intelligents sont conçus pour reproduire le naturel d'une conversation avec un interlocuteur en direct.
Il est naturel pour les utilisateurs de dire "merci" ou "s'il vous plaît".


Chaque recommandation de Google ou d'Alexa est perçue comme celle d'un ami : un moyen pour les hôtels de faire de la vente croisée sans le caractère intrusif des brochures et des conseils non sollicités. Selon une étude de Capgemini, 49 % des voyageurs choisissent un hôtel précisément en fonction des solutions technologiques qu'il propose et 41 % sont toujours enthousiastes à l'idée de découvrir une nouvelle fonctionnalité dans leur hôtel préféré.

La plupart des fabricants ont ajouté un écran à leurs assistants vocaux,
pour offrir une expérience utilisateur encore plus immersive. Les enceintes intelligentes permettent également de passer et de recevoir des appels : Tim a déjà lancé son offre pour l'assistant vocal de Google.

L'avenir est dans la voix, où qu'elle se trouve.

Dans l'hôtel

Si un client utilise Google pour demander des informations ou le service en chambre, le personnel a plus de temps à consacrer aux interactions qui nécessitent plus d'empathie. Les assistants vocaux ajoutent immédiatement une touche de luxe à n'importe quelle chambre : le client se souviendra toujours de la différence entre un établissement doté d'un concierge vocal dans la chambre et d'autres établissements identiques. En outre, ils prennent en charge plusieurs langues et, avec les meubles compatibles, ils contrôlent les lumières, règlent la température et activent les accessoires dans la pièce.

Les assistants vocaux ont vraiment de quoi révolutionner le monde de l'hôtellerie : ils sont en constante évolution et il faut s'attendre à ce que Google et Alexa arrivent dans toutes les chambres d'hôtel dans les prochaines années.